FONDS D'ATELIER: Bruno Mario Kirchner

Posted via web from xea's posterous




La Musique:
Le Chevalier à la rose II
Rosenkavalier II
Der Rosenkavalier II
Crayon - Aquarelle 21 x 28,5 (1987)

"Né a Athènes, puis rapidement tourné vers une activité cosmopolite, Bruno Kirchner est un artiste complet, parfaitement intégré à ce vingtième siècle, peintre, aquarelliste, il est tout autant homme de cinéma, sujet-objet, de l'œuvre et dans l'œuvre.

Œuvre divisée par les méandres de l'existence. Une première période française couvre approximativement les années mille neuf cent soixante, soixante dix sept, temps de l'étude, d'une activité macrocosmique, non dépourvue d'humour où le concept de l'homme envisagé dans un univers à sa mesure prédomine.
Une affinité avec l'œuvre d'Yves Tanguy est immanente?

Telle composition-collage, ovale, forme privilégiée de la renaissance y apparaît, ici encore, avec ses anges musiciens, anges seulement par l'aspect, tandis que l'aiguille d'une balance montre combien l'équilibre de l'environnement est précaire. Ce que nous révèle une lecture lente et minutieuse de cette riche iconographie.

A cette vision fantasmagorique, succèdent, lors de la période américaine - de 1977 à 1980, la Californie accueille B.M. Kirchner - des œuvres dominées par des descriptions de paysage à l'échelle du nouveau continent. Paysages ou scènes qui se présentent comme des plans mouvants et ont la précision des descriptions de Robbe-Grillet. Réminiscences ou rappels: le peintre est aussi l'homme de cinéma qui découpe la réalité pour la redimensionner.

Après les années 80 commence la "deuxième période française", époque de solitude, d'abandon, d'intimisme presque tragique. les déformations anthropomorphiques disent, à l'infini, les interrogations sur soi et l'environnement. Les déséquilibres apparents des différents "monstres", figures, clones... permettent le retour à la paix intérieure.
Les ouvres, éléments révélateurs d'une ironie amère qui étreint l'artiste.

Et nous confirme, s'il était besoin de le noter que la créativité de l'artiste procède d'un renouvellement et d'une remise en question profonde de soi: autant de facteurs qui empêchent l'art de Bruno Kirchner de devenir figé et muet."


Christophe Commentale
Historien d'Art, attaché Scientifique au musée des Sciences de la Villette.
Post a Comment