Design versus Stylisme

Ferdinand wrote on 14 Oct 2008 13:11:06

Ce n'était en rien une attaque contre Raymond!
Ce n'est pas non plus une mise en question de son talent mais beaucoup plus simplement une tentative de définition de son travail et de son importance par rapport à deux paramètres qui me semblent déterminants:

Ce qu'est le design par rapport au stylisme d'une part et, selon la propre définition de Monsieur Loewy, la notion (confuse) d'un principe d'esthétisation comme un moyen de stimulation des ventes.


Le principe même du design, tel que défini par ses pères fondateurs, et considéré comme décadent par ce bon Adolphe H. est d'établir une relation positive entre les moyens de production INDUSTRIELS et la conception des produits en terme d'efficacité globale (y compris le principe de plaisir).


Le glissement pervers s'est rapidement fait sentir qui nous propose des téléphones dessinés pour rouler à 300km/h et autres objets absurdes qui encombrent l'espace puisque, séduisants, ils sont achetés...

L'ichtyophylie n'est pas la pêche, la distinction majeure consistant en la présence (ou pas) de l'hameçon...


Quant à l'esthétique, rappelons que son origine est "esthesis" soit la satisfaction sensorielle.
Rien de plus subjectif, superficiel et modelable que cette satisfaction là!

Le drame étant que tout le monde est convaincu de son propre "bon goût" et de sa parfaite capacité à décider de ce qui est beau (ou pas).

Ainsi l'ensemble de la création artistique est jugé selon ce seul critère relevant de l'absurde comme si les illettrés jugeaient de la littérature au seul aspect des ouvrages.


Post a Comment